brute

brute [ bryt ] n. f.
• 1669; brut 1559; de brut
1Littér. L'animal considéré dans ce qu'il a de plus éloigné de l'homme. bête. « La création est une ascension perpétuelle, de la brute vers l'homme, de l'homme vers Dieu » (Hugo).
2Personne grossière, sans esprit. « Des abrutis, des brutes, pas un atome d'initiative, d'intérêt pour ce qu'ils font, pas la moindre trace de goût » (Sarraute). Fam. Brute épaisse. Dormir comme une brute.
3Personne brutale, violente. Une vraie brute. Sale brute ! Frapper comme une brute.

brute nom féminin (de brut) Littéraire. Animal considéré dans ses instincts sauvages. Personne qu'une violence exagérée, une totale inculture, un manque de sensibilité rapprochent de l'animal. ● brute (citations) nom féminin (de brut) André Maurois Elbeuf 1885-Neuilly 1967 Académie française, 1938 On ne fait pas de grandes choses sans être une brute. Le Cercle de famille Grassetbrute (homonymes) nom féminin (de brut) brut adjectif brut nom masculinbrute (synonymes) nom féminin (de brut) Personne qu'une violence exagérée, une totale inculture, un manque de...
Synonymes :
- bête
Contraires :
brut, brute adjectif (latin brutus, lourd) Qui n'a pas été façonné, traité ou qui est très sommairement élaboré : De la laine brute. Par opposition à net, qui n'a pas subi certaines déductions, certains ajustements : Salaire brut. Se dit des êtres sauvages et de leur comportement : Bête brute. La force brute. Donné sans commentaire, sans analyse, sans ajustement : Les données brutes des statistiques du chômage. Œnologie Se dit d'un champagne ou d'un vin mousseux dont la teneur en sucre est comprise entre 1 et 2 %. ● brut, brute (difficultés) adjectif (latin brutus, lourd) Prononciation Au masculin [&ph86;ʀ&ph109;&ph104;], comme le féminin brute, en prononçant le t final. Orthographe Peser vingt kilos brut. Toujours invariable comme adverbe : ils pèsent vingt kilos brut, ils pèsent brut vingt kilos. L'adjectif s'accorde : des manières brutes des diamants bruts. ● brut, brute (expressions) adjectif (latin brutus, lourd) Bois brut de sciage, débit tel qu'il tombe de scie. Art brut, production spontanée et inventive d'œuvres échappant aux normes culturelles. Poids brut, poids total d'un colis (marchandise et emballage), d'un véhicule avec son chargement (par opposition à poids net). Patente brute, patente ou déclaration qui constate qu'un navire a touché un pays infecté. Brut de coulée, se dit d'un métal à la sortie de la lingotière ou du moule. Brut de forge ou de laminage, se dit d'un métal sortant de la presse ou du laminoir. Minerai brut, minerai tel qu'il sort de la mine avant tout traitement. ● brut, brute (homonymes) adjectif (latin brutus, lourd) brute nom fémininbrut, brute (synonymes) adjectif (latin brutus, lourd) Qui n'a pas été façonné, traité ou qui est très...
Synonymes :
- pur
Contraires :
- affiné
- dégrossi
- façonné
- formé
- soigné
- travaillé
Se dit des êtres sauvages et de leur comportement
Synonymes :
Contraires :
- attentionné
- civilisé
- cultivé
- évolué
- raffiné
Donné sans commentaire, sans analyse, sans ajustement
Synonymes :
Contraires :
- achevé
- élaboré
- fouillé
Mines. Minerai brut
Synonymes :

brute
n. f.
d1./d Litt. Animal, envisagé sous l'aspect de sa bestialité.
d2./d Personne grossière, violente. Cet homme est une brute.
————————
brut, brute
adj., n. m. et adv.
d1./d Qui est encore dans son état naturel, n'a pas été modifié par l'homme. Bois brut. Diamant brut, non taillé.
|| Dont la mise en oeuvre n'est encore qu'ébauchée. Sucre brut. Champagne brut, très sec, qui n'a pas fermenté une deuxième fois. Syn. naturel.
|| n. m. Du brut: des hydrocarbures non raffinés.
d2./d Grossier, peu civilisé.
d3./d COMM Poids brut, celui de la marchandise et de l'emballage (par oppos. à poids net).
|| adv. Ce colis pèse brut quarante kilos.
d4./d ECON évalué avant la déduction des taxes, des frais ou avant l'addition des indemnités, des primes, etc. Produit brut. Salaire brut.
n. m. Le brut (par oppos. au net).
|| adv. Cela rapporte brut deux mille francs.
d5./d Art brut: expression créée en 1945 par J. Dubuffet pour désigner les productions artistiques de personnes "indemnes de toute culture".

⇒BRUTE, subst. fém.
A.— Animal considéré dans ce qu'il a de plus primitif et de plus éloigné de l'homme et plus encore de l'esprit ou de l'ange (cf. brut I A 1) :
1. Ainsi les besoins et les appétits humains, tout analogues qu'ils sont à ceux de la brute, en diffèrent profondément. La bête n'a point de passion; ce qu'il y a de bestial en l'homme réclame au contraire tout ce qu'exige la raison et la volonté, une infinie satisfaction.
M. BLONDEL, L'Action, 1893, p. 177.
2. L'ange, non pas moins que la brute, vit entre deux infinis qui l'oppressent, l'infiniment petit, l'infiniment grand.
TOULET, Almanach des trois impostures, 1920, p. 135.
P. ext. La brute ancestrale. L'homme primitif, l'homme des cavernes. Éveiller en moi l'esprit rudimentaire de la brute ancestrale, de l'homme des cavernes dont je descends (P. BOURGET, Le Disciple, 1889, p. 172).
P. métaph. Le côté animal qui subsiste dans l'homme :
3. Cette peur du sang, c'est l'instinct secret qu'au premier sang versé, la bête délirera; le masque du civilisé tombera, la brute montrera son mufle aux crocs féroces, et Dieu sait alors qui la pourra museler!
ROLLAND, Jean-Christophe, Le Buisson ardent, 1911, p. 1314.
B.— Au fig. Personne dont le comportement (violence, sensualité effrénée), le manque d'intelligence et de culture, l'absence de sensibilité et de règles morales font penser à un animal (cf. brut I A 2). C'est une brute (une vraie brute) (Ac. 1835-1932, LITTRÉ, Lar. 19e). Au point de vue moral, cette fille est une brute (LARBAUD, A. O. Barnabooth, 1913, p. 171) :
4. Il [Pache] était le souffre-douleur de l'escouade, en compagnie de Lapoulle, le colosse, la brute poussée dans les marais de la Sologne, si ignorant de tout, que, le jour de son arrivée au régiment, il avait demandé à voir le roi.
ZOLA, La Débâcle, 1892, p. 24.
5. Vous verrez dans Gorki, en tournant ces tristes pages, que ce grand-père qui fouettait si cruellement son petit-fils, n'était pourtant pas une brute insensible.
ALAIN, Propos, 1921, p. 312.
Expressions
Travailler comme une brute. Travailler avec acharnement, sans répit (cf. ARAGON, Les Beaux-quartiers, 1936, p. 290).
Dormir comme une brute. Dormir d'un sommeil particulièrement épais :
6. ... le mieux serait d'aller se coucher. Seulement, j'ai dormi comme une brute la nuit dernière et je n'ai pas sommeil.
SARTRE, La Nausée, 1938, p. 29.
On n'est pas des brutes! (fam.). On n'est pas insensible (cf. AYMÉ, La Tête des autres, 1952, p. 159).
C.— [Souvent en constr. exclamative] Injure. Synon. de bête, idiot, butor :
7. « Tu ne sens donc pas que nous sommes en république, triple brute? »
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 2, Un Coup d'état, 1882, p. 178.
8. — Brute! lourdaud! qui t'a dit de partir! Crois-tu que je ne suis plus ton maître? Et d'un geste à Arcangeli :
— Prends la place de ce butor; lui cria-t-il; ...
BOURGES, Le Crépuscule des dieux, 1884, p. 32.
Rem. Brute est souvent dans ce sens précédé de triple ou de l'art. défini, ou suivi de l'adj. épaisse. Brute épaisse (PROUST, La Fugitive, 1922, p. 605).
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1547 brut masc. « animal » (MICHEL D'AMBOYSE, trad. de Fregoso, Le Ris de Democrite, XII, 43 v° dans HUG.); 2e moitié XVIe s. brute masc. (JEAN DE LA TAILLE, Chansons dans HUG.); 1669 brute fém. (PASCAL, Pens., I, 2 dans DG).
Substantivation de l'adj. brut.
STAT. — Fréq. abs. littér. :1 463. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 275, b) 2 270; XXe s. : a) 3 371, b) 1 888.
BBG. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 27.

brut, brute [bʀyt] adj.
ÉTYM. Fin XIIIe; lat. brutus « stupide ». REM. En épithète, toujours après le nom.
1 Vx. Qui représente un état primitif, peu évolué. Grossier, rudimentaire. || « C'est ainsi que devaient naître ces âmes vivantes d'une vie brute et bestiale » (Bossuet).
1 De tous les quadrupèdes, le cochon paraît être l'animal le plus brut.
Buffon, Hist. nat. des animaux, Cochon, in Littré.
Corps bruts : minéraux (par oppos. aux corps organisés). Inorganique.REM. Cet emploi archaïque se trouve encore dans la langue littéraire (Claudel, in T. L. F.).
N. m. || Le brut : l'inorganique.
2 Cela nous prouve que la nature ne tend pas à faire du brut, mais de l'organique.
Buffon, Hist. nat. des animaux, Animaux reprod., in Littré.
2 Vx. Qui tient de la bête; qui est dépourvu de raison; par ext., lourd, stupide. || Un esprit brut. Fruste, grossier, inintelligent, rude, simple. || Force brute. Brutal; bestial (cit. 1), machinal.Bête brute : être privé de raison. Brute.
3 Un enragé (…) qui passe cette vie en véritable bête brute (…)
Molière, Dom Juan, I, 1.
3 (1416). Mod. Qui est à l'état naturel, n'a pas encore été façonné ou élaboré par l'homme. Naturel, originel, primitif, pur, sauvage, vierge. || Matière brute. || Minerai brut, tel qu'il sort de la mine. || Sucre brut. || Pétrole brut, non raffiné.N. m. || Du brut : des hydrocarbures non raffinés. || 3 000 tonnes de brut se sont déversées sur les plages.Pierre brute, diamant brut, marbre brut, non taillés, non polis. || Dégrossissage du diamant brut. Brutage; bruteur. || Statue brute, à l'état d'ébauche. Inachevé.Fer brut. || Fonte brute. || Or brut. Natif. || Soie brute. Grège. || La laine brute est de couleur beige.Bois brut, non taillé.Terrain brut. Friche (en), inculte.
Spécialt (d'une espèce animale). Rare. Non domestique. Sauvage.
3.1 Je demandai à mon cocher si ces cobayes que je voyais par centaines de milliers s'ébattre dans la rivière et sur les rives vivaient en liberté ou étaient le fruit d'élevages. « L'un et l'autre, me dit-il, ou plutôt on ne distingue plus l'espèce domestique de la brute ».
Robert Pinget, Graal Flibuste, p. 13.
Qui résulte d'une première élaboration (avant d'autres transformations). || Métal brut, brut de coulée (à la sortie de la lingotière), brut de fonderie (non usiné), brut de laminage (à la sortie du laminoir).Loc. fig. Brut de fonderie, de coulée, à l'état brut (→ ci-dessous, 4.).Coton brut, toile brute. Écru.Champagne brut, auquel il n'a pas été ajouté de sucre après l'évacuation du dépôt. Sec. Techn. || Champagne brut de dégorgement.N. m. || Une bouteille de brut. (Comm.; d'après blanc de blancs). || Du brut de brut.
4 (Abstrait). Qui n'a subi aucune élaboration intellectuelle, est à l'état de donnée immédiate. || Fait brut. || Le sens brut d'un mot. Originel, premier. || À l'état brut.REM. Dans les emplois class., ce sens ne peut être clairement distingué des emplois 1 et 2 (« primitif », « fruste »).
4 L'éducation qui d'ordinaire dans les autres hommes embellit ou cultive un fonds encore brut ou ingrat (…)
Massillon, Villeroy, in Littré.
5 (…) chez vous (dans les grandes villes), rien n'est pur (…) au sens brut.
R. Rolland, le Voyage intérieur, p. 127.
6 Les idées s'offraient presque toujours à l'état brut : il fallait les dégager péniblement de la gangue.
R. Rolland, Jean-Christophe, p. 384.
Sc. || Résultat brut d'une expérience : résultat obtenu sans les corrections nécessaires. || Fait brut, résultat brut, non analysé.
5 Art brut (1944, première exposition d'art brut 1949; désignation diffusée par J. Dubuffet). Ensemble des productions artistiques « présentant un caractère spontané et fortement inventif, aussi peu que possible débitrices de l'art coutumier ou des poncifs culturels, et ayant pour auteurs des personnes obscures, étrangères aux milieux artistiques professionnels » (J. Dubuffet). || Le concept d'art brut tend à englober les formes non récupérées de l'art naïf et de l'art dit populaire, ainsi que les productions spontanées d'artistes marginaux ou malades mentaux.
7 L'art « brut », la pierre surprenante, la racine compliquée, le cristal, le poisson laminé entre deux feuilles de schiste rejoignent un plan esthétique que le jardin chinois avait atteint il y a plusieurs siècles, mais ils rejoignent aussi, de manière rassurante pour l'unité humaine, la recherche des formes insolites par les derniers Paléanthropiens.
A. Leroi-Gourhan, le Geste et la Parole, II, p. 216.
6 Écon. Dont le montant est évalué avant déduction des taxes et frais divers. || Traitement, bénéfice brut, salaire brut (opposé à net). || Produit national brut (P. N. B.). || Immobilisations brutes, avant amortissement.Adv. || L'opération doit produire brut un million.
Comm. Total, y compris l'emballage ou le véhicule de transport. || Poids brut (opposé à poids net).Adv. || Cette caisse d'oranges pèse brut cinquante kilos. Ort.
CONTR. Achevé, affiné, apprêté, civilisé, complexe, cultivé, dégrossi, évolué, façonné, œuvré, ouvré, parfait, poli, raffiné, travaillé. — Net.
DÉR. et COMP. Brutage, brute. — Abrutir. — V. Brutal, bruteur.
————————
brute [bʀyt] n. f.
ÉTYM. 1669, Pascal; brut, masc., 1547; de brut.
1 Littér. Animal, considéré dans ce qu'il a de plus bas, de plus éloigné de l'homme. Bête. || L'instinct qui tient lieu de raison aux brutes (Académie). || L'ange et la brute.
1 La création est une ascension perpétuelle, de la brute vers l'homme, de l'homme vers Dieu.
Hugo, Post-scriptum de ma vie, VI.
La brute primitive, ancestrale (dans l'homme).
Vx ou littér. Homme à l'état sauvage, qui n'a pas subi l'influence de la civilisation.
2 Cette fois, la pure brute apparaît : tout le vêtement que les siècles lui avaient tissé et dont la civilisation l'avait revêtue, la dernière draperie humaine tombe à terre; il ne reste que l'animal primitif, le gorille féroce et lubrique que l'on croyait dompté, mais qui subsiste indéfiniment dans l'homme, et que la dictature, jointe à l'ivresse, ressuscite plus laid qu'aux premiers jours.
Taine, les Origines de la France contemporaine, t. III, III, 7.
2.1 Chevelure hérissée, barbe inculte descendant jusqu'à la poitrine, corps à peu près nu, sauf un lambeau de couverture sur les reins, yeux farouches, mais énormes, ongles démesurément longs, teint sombre comme l'acajou, pieds durcis comme s'ils eussent été faits de corne : telle était la misérable créature qu'il fallait bien, pourtant, appeler un homme ! Mais on avait droit, vraiment, de se demander si dans ce corps il y avait encore une âme, ou si le vulgaire instinct de la brute avait seul survécu en lui !
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. II, p. 504.
2 Mod. Personne grossière, sans intelligence ni culture, qui se laisse aller à ses instincts. Bête. || Cet homme est une brute. || Une grosse brute. || Brute épaisse (fam.). || Rendre semblable à une brute. Abrutir. || « Au point de vue moral, cette fille est une brute » (Valery Larbaud, in T. L. F.).
3 (…) l'homme, tel que l'a conçu Rubens, semble une florissante brute, que ses instincts condamnent à l'engraissement du pâturage ou aux mugissements du combat.
Taine, Philosophie de l'art, t. II, V, p. 309 (→ Assommeur, cit.).
4 (…) la plus riche imagination ne peut pas vous permettre de prévoir ce qu'ils sont capables de fabriquer… des abrutis, des brutes, pas un atome d'initiative, d'intérêt pour ce qu'ils font, pas la moindre trace de goût (…)
N. Sarraute, le Planétarium, p. 13.
5 Écrasé par cette masse de chair abandonnée de la plus ténue spiritualité, je connaissais le vertige de rencontrer enfin la brute parfaite, indifférente à mon bonheur.
Jean Genet, Journal du voleur, p. 142.
Fam. || On n'est pas des brutes ! : nous ne sommes pas insensibles, grossiers.
Dormir comme une brute, d'un sommeil profond, qui fait perdre complètement conscience.Par ext. || Comme une brute : avec acharnement. Bête (comme une). || Travailler (bosser, ramer…) comme une brute.
(En appellatif). Idiot, butor. || « Brute ! Lourdaud ! » (P. Bourget). || Triple brute. Buse.
3 Plus cour. Homme brutal, violent et grossier. || Une vraie, une grande brute. || Frapper comme une brute. || C'est une brute et un lâche.
(En appellatif). || Sale brute ! || Arrête de taper, grande brute ! || Bande de brutes !

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • brute — brute …   Dictionnaire des rimes

  • Brute — Brute, a. [F. brut, nasc., brute, fem., raw, rough, rude, brutish, L. brutus stupid, irrational: cf. It. & Sp. bruto.] 1. Not having sensation; senseless; inanimate; unconscious; without intelligence or volition; as, the brute earth; the brute… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Brute — has several meanings:*Brute (anime), a series in development in 2007 by Studio SCANIME. * Brute (song), a 1995 single by the industrial music group KMFDM *Brute (comics), any of several comics characters from Marvel, Atlas/Seaboard and DC Comics …   Wikipedia

  • brute — BRUTE. s. f. Animal privé de la raison. Il tient moins de l homme que de la brute. Il n a pas plus de raison qu une brute. L instinct tient lieu de raison aux brutes. La raison fait une différence essentielle entre les hommes et les brutes.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • brute — brute·ly; brute·ness; im·brute; brute; …   English syllables

  • brute — au fig. sign. aussi, Despourveu de raison. Une beste brute. Il est quelquefois subst. & sig. beste. Il y a cette difference entre l homme & la brute que. les brutes sont sousmises à l homme. En ce sens il ne se dit que des bestes à quatre pieds.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Brute — Brute, n. 1. An animal destitute of human reason; any animal not human; esp. a quadruped; a beast. [1913 Webster] Brutes may be considered as either a[ e]rial, terrestrial, aquatic, or amphibious. Locke. [1913 Webster] 2. A brutal person; a… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • brute — [bro͞ot] adj. [ME & OFr brut < L brutus, heavy, dull, irrational, via Osco Umb < IE base * gwer , heavy > Gr barys, L gravis] 1. lacking the ability to reason [a brute beast] 2. having no consciousness or feelings; insensate [the brute… …   English World dictionary

  • Brute — Brute, v. t. [For bruit.] To report; to bruit. [Obs.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Brute — brute. war eine US amerikanische Rockband. brute. bestand aus Gitarrist Vic Chesnutt und Bassist David Schools, Gitarrist Michael Houser , John Herman (Percussions), Schlagzeuger Todd Nance und Sänger John Bell von der Band Widespread Panic. Sie… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.